L' accompagnement du couple

Pourquoi un accompagnement de couple ?

 

L'accompagnement de couple, à l’instar de l'accompagnement individuel, est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Tout comme une personne en difficulté, en détresse, peut demander de l’aide avec un espoir légitime d’être secourue, un couple peut effectuer la même démarche. Tel est le sens général d’un accompagnement de couple. Bien évidemment, le/la thérapeute de couple n’est ni avocat/e ni magistrat/e, et donc ne fait ni arbitrage, ni jugements.

 

 

Quand faut-il consulter ?

 

Quand chacun reproche à l’autre d’être la cause de sa souffrance et s’estime victime. Dans un couple, on vit des hauts et des bas, mais il peut arriver que les deux partenaires n’arrivent plus à sortir de ce système de ressentiment et d’accusations réciproques. Chacun ne voit plus que les problèmes que l’autre lui apporte, ne croit plus en ses capacités de changement. C’est le blocage. On sent alors qu’il ne s’agit plus d’une crise passagère. La seule façon de sortir de cette situation est d'amener un tiers dans la relation, le ou la thérapeute, qui va permettre de rétablir la communication.

 

 

Seul/e ou ensemble ?

 

La personne qui consulte n’est pas forcément celle qui souffre le plus, aussi est-il conseillé de consulter à deux dès la première séance. C’est le point de départ nécessaire pour prendre, en accord avec soi-même et en accord avec l’autre, des décisions ou de nouvelles orientations.

Par la suite, les entretiens pourront se faire individuellement si le couple le décide ou si cela est préférable.

 

 

Le paradoxe d’un accompagnement réussi ?

 

Si l'accompagnement permet au couple de remettre à jour le contrat de vie à deux, il arrive qu’il en scelle la fin.

Le paradoxe de la thérapie de couple réside en cela : elle peut parfois être réussie tout en se concluant par une séparation.